L'EQUIPE (articles)

Aller en bas

L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Lun 16 Juin - 13:01

Le canet
A mettre en page entière Wink
avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Mer 18 Juin - 23:39

18/06/2008 22:29
Natation - ChUSA - Les 9 travaux de Phelps
Michael Phelps, qui veut battre le record de sept médailles d'or en une seule édition olympique, établi par Mark Spitz en 1972, a décidé de s'aligner dans 9 épreuves lors des sélections américaines en vue des jeux Olympiques de Pékin. Phelps s'est donc engagé dans 9 des 13 épreuves qui se dérouleront à partir du 29 juin à Omaha. Il a laissé de côté les épreuves de brasse (100 m et 200 m), le 50 mètres et le 1.500 mètres nage libre. Les deux meilleurs de chaque discipline seront qualifiés pour les Jeux
avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Jeu 26 Juin - 10:36

26/06/2008 00:02
Natation - LaPresse ferme la porte
Le club turinois de LaPresse où s'est entraîné Laure Manaudou en 2007 a annoncé mercredi la cessation de ses activités à la fin de la saison pour des raisons financières.
avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Dim 29 Juin - 0:23

28/06/2008 21:13
Natation-Ch.ECO - Bernard régale,Manaudou battue
Non, ce ne sont pas les Championnats de France mais les Championnats d'Écosse. Pourtant, à lire le résultat du 50 m nage libre messieurs, on aurait tendance à croire le contraire. Alain Bernard, Amaury Leveaux, Boris Steimetz, le réservoir du sprint français semble intarissable. Le recorman du monde du 100 m a donc devancé le recordman d'Europe du 50 m, avec une belle marge, Bernard signant un temps de 21"87 alors que Leveaux s'est contenté de 22"47. Dans le même temps, Laure Manaudou s'est à nouveau inclinée, cette fois, sur 100 m dos, avec un temps décevant à la clé (1'02"34). La belle surprise de la journée est venue de Camille Muffat, qui a enlevé la finale du 400 m nage libre en 4'06"68 pour devenir la 12e performeuse mondiale de l'année. La Niçoise a amélioré son meilleur temps de 6 secondes en un mois seulement.

Bernard devant Leveaux
Roi du sprint, Alain Bernard s'est offert sa deuxième victoire de la compétition dans une énième bagarre avec son «pote» Leveaux, qui lui avait soufflé le titre sur 50 m nage libre lors des Championnats de France en avril, record d'Europe à la clé. «Je n'ai pas de très bonnes sensations de sprint. J'ai besoin de repos surtout que je suis encore et toujours en train de me remettre en question, tant mieux. C'était pas gagné mais je pense que c'était quand même une bonne course», a expliqué Bernard, satisfait d'avoir atteint son objectif à Glasgow : nager sous les 22 secondes.
Moins à la fête, Leveaux s'est senti «lourd tout au long de la course». «Je ne suis pas prêt et quand je ne suis pas prêt, le sprint, ça ne va pas», a-t-il indiqué.

Les deux sprinteurs se retrouveront dimanche pour leur dernier engagement avant les Jeux, sur le 200 m nage libre, une course que Leveaux, médaillé d'argent lors des Championnats d'Europe 2008 sur la distance, connaît bien, mais que Bernard nage peu. De son côté, Laure Manaudou, championne du monde en titre du 100 m dos et médaillée de bronze aux J.O. 2004, a été bien loin de ses glorieux chronos en terminant deuxième derrière la Britannique Georgia Davies (1'01"74). «J'avais envie de faire 1'01" mais dans ma tête je savais que j'allais faire 1'02"», a commenté Manaudou, qui n'a pas caché la déception que lui procure ce deuxième mauvais temps en deux compétitions, après l'Open de Paris. Dimanche matin, Manaudou nagera sa dernière course avant Pékin, en séries du 1500 m nage libre, une distance sur laquelle elle n'a plus été engagée depuis les Mondiaux de Melbourne en mars 2007. (Avec AFP)

Les principaux résultats de samedi :

HOMMES
50 m nage libre
1. Alain Bernard (FRA) 21"87
2. Amaury Leveaux (FRA) 22"47
3. Boris Steimetz (FRA) 23"10
...

100 m brasse
1. Chris Cook (GBR) 1'01"76
2. Chris Jones (GBR) 1'03"55
3. Julien Nicolardot (FRA) 1'03"96
...

200 m dos
1. Benjamin Stasiulis (FRA) 2'00"37
2. Scott Houston (GBR) 2'01"53
3. Billy Purnell (GBR) 2'05"70
...

FEMMES
100 m dos
1. Georgia Davies (GBR) 1'01"74
2. Laure Manaudou (FRA) 1'02"34
3. Jennifer Oldham (GBR) 1'04"48
...

200 m papillon
1. Aurore Mongel (FRA) 2'11"32
2. Kirsty Harkness (GBR) 2'20"86
3. Kirsty Hart (GBR) 2'21"45
...

400 m nage libre
1. Camille Muffat (FRA) 4'06"68
2. Hannah Miley (GBR) 4'10"43
3. Sophie Huber (FRA) 4'11"08
...

avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Lun 30 Juin - 0:07

29/06/2008 19:07
Natation-USA-Sélections - Pas de 400m pour Phelps
Inscrit sur neuf épreuves à l'occasion des sélections olympiques qui se tiennent depuis dimanche à Omaha, Michael Phelps a pris la décision de ne pas participer au 400m nage libre. Les séries et la finale de cette épreuve ont lieu dimanche soir. Tout comme le 400m 4 nages, sur lequel le prodige américain (photo L'Équipe) est bel et bien annoncé au départ.

Dès vendredi, Phelps et son entraîneur Bob Bowman avaient prévenu qu'ils allaient alléger le programme du sextuple champion olympique en supprimant des épreuves ou en nageant seulement les séries et demi-finales de certaines courses. Le programme de Phelps lors des huit jours de compétition à Omaha comprend - sauf nouveau changement - les 100 et 200 m libre, les 100 et 200 m dos, les 100 et 200 m papillon et les 200 et 400 4 nages. Aux Jeux de Pékin, le nageur du Michigan sera en chasse du record de sept médailles d'or en une seule édition olympique : record établi par Mark Spitz en 1972. En 2004, Phelps avait échoué tout près avec 6 médailles d'or.

Claude Fauquet à Omaha
Par ailleurs, Claude Fauquet, le Directeur technique national de la fédération française, et deux membres de la DTN, sont présents au Nebraska pour assister aux sélections américaines. Ne souhaitant pas se faire «espionner», la Fédération américaine n'a fourni aux trois Français que des billets leur permettant d'assister aux épreuves depuis les gradins, refusant de leur donner des accréditations et un accès au bassin d'échauffement.

avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Lun 30 Juin - 0:08

29/06/2008 22:47
Natation - USA-Sélections - Lochte devant Phelps
Le début des sélections américaines n'est pas exempt de soucis pour Michael Phelps. Après avoir renoncé dimanche au 400 m nage libre, le sextuple champion olympique d'Athènes (photo L'Équipe) n'a signé que le deuxième temps des séries du 400 m 4 nages, derrière Ryan Lochte (4'13"43 contre 4'13"38). Les premières longueurs nagées à Omaha n'ont pas vraiment satisfait Phelps, qui veut s'attaquer à Pékin au record de sept médailles d'or en une seule édition olympique, établi par Mark Spitz en 1972. «Je ne suis pas trop content. Heureusement que j'ai encore une chance de nager ce soir (en finale)» a reconnu le nageur du Michigan, qui a prévu une «bonne sieste» avant la finale en soirée. Phelps et Lochte devraient néanmoins obtenir sans problème leur qualification olympique sur cette distance, promise aux deux premiers de chaque épreuve. (Avec AFP)

Les principaux résultats des séries de la première journée :

HOMMES
100 m brasse
Qualifiés pour les demi-finales :
Brendan Hansen (59"84), Mark Gangloff (1'00"10), Eric Shanteau (1'00"91), Scott Usher (1'00"97), Scott Spann (1'00"98), John Criste (1'01"31), Giordan Pogioli (1'01"40), Jon Roberts (1'01"44), Kevin Swander (1'01"70), Marcus Titus (1'01"70), Chris Ash (1'01"78), Nick Ferrif (1'01"98), Bart Steninger (1'02"29), Will Vietti (1'02"30), Nate Cass (1'02"36), Agustin Magruder (1'02"36)

400 m nage libre
Qualifiés pour la finale :
Peter Vanderkaay (3'48"06), Erik Vendt (3'48"25), Larsen Jensen (3'48"28), Chad La Tourette (3'48"59), Klete Keller (3'49"92), Tobias Work (3'51"16), Michaël Klueh (3'51"36), Matt Patton (3'51"47)

400 m 4 nages
Qualifiés pour la finale :
Ryan Lochte (4'13"38), Michael Phelps (4'13"43), Robert Margalis (4'15"10), Alex Vanderkaay (4'16"99), Tyler Clary (4'17"46), Jack Brown (4'18"44), Clark Burckle (4'18"78), Dustin McLarty (4'21"05)

FEMMES
100 m papillon
Qualifiées pour les demi-finales :
Christine Magnuson (57"84), Elaine Breeden (58"03), Rachel Komisarz (58"44), Dana Vollmer (58"46), Margaret Hoelzer (58"67), Mary Descenza (58"93), Brooke Bishop (59"08), Whitney Myers (59"13), Bridget O'Connor (59"22), Erin Reilly (59"34), Catlin Andrew (59"38), Kim Vandenberg (59"57), Felicia Lee (59"65), Margaret Kelly (59"79), Morgan Scroggy (59"85), Samantha Woodward (59"97)

400 m 4 nages
Qualifiées pour la finale :
Katie Hoff (4'34"59), Elizabeth Beisel (4'35"76), Julia Smit (4'37"19), Caitlin Leverenz (4'38"96), Ariana Kukors (4'40"36), Alicia Aemisegger (4'42"72), Julie Stupp (4'42"92), Kathleen Hersey (
avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Lun 30 Juin - 0:09

29/06/2008 21:07
Natation-Ch.ECO - Bernard : «c'est pas génial?»
Alain Bernard (2e du 200 m nage libre, photo L'Équipe): «Si tout se passe bien, le prochain plongeon (en compétition) sera pour une finale olympique (en relais 4x100 m nage libre), c'est pas génial ? C'est pas mieux que de plonger pour la première fois aux Championnats d'Écosse ? Je vais vraiment me régaler. J'ai hâte sans trop avoir hâte. Je ne veux pas avoir hâte maintenant pour ne pas me languir dans dix ou quinze jours. Il reste un peu moins de six semaines, je ne veux pas y penser maintenant. J'aurai le temps. Ca viendra tout seul.»

Denis Auguin (entraîneur d'Alain Bernard) : «Le 200 m nage libre est un bon travail physiologique, un bon travail dans la maîtrise de la nage aussi. Pour un sprinteur, un 200 exige de se contrôler, de ne pas s'emballer, de rester bien placé (...) Ça permet de changer un peu du 50 et du 100. Maintenant, il n'y a plus qu'à bosser et peaufiner tout ça mais je crois qu'on est vraiment bien dans le timing. Il faut continuer à ne pas s'enflammer, ne pas s'emballer, faire les choses tranquillement.»

Patricia Quint (entraîneuse nationale en charge du collectif féminin): (à propos de Laure Manaudou) : «Elle est arrivée ici fatiguée et au bout de trois jours, on sent qu'elle avait déjà commencé à se ressourcer physiquement. C'est bien, c'est une bonne fatigue d'entraînement, de charge, qui explique son niveau de performance. Ce n'est pas parce qu'elle est en mauvaise santé». (AFP)

avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Lun 30 Juin - 0:10

29/06/2008 15:13
Natation - Horter : Manaudou «n'est pas fraîche»
Après les piètres performances de Laure Manaudou et ses inquiétantes déclarations, l'entraîneur du club de Mulhouse, Lionel Horter a admis que ses nageurs avaient peiné aux Championnats d'Ecosse : « Tout le groupe a un peu du mal. J'ai du mal à mesurer. C'était un peu moins engagé qu'à Paris (à l'Open du 17 au 19 juin). Cela me surprend dans le sens où on a l'habitude de faire des compétitions tout au long de l'année, dans des contextes parfois soporifiques. C'est vrai qu'on n'en attend pas des miracles. Mais là, la semaine dernière à Paris comme ici, j'ai l'impression qu'ils ont eu un peu de mal à se mettre dans le truc. Et en même temps, ils ont travaillé très dur pendant les huit jours, dans l'eau et en musculation. Ils avaient les bras encore un peu plus lourds. Mais Laure, ce matin, a fait un effort d'entraînement, pas un effort de compétition».

Visiblement mécontent des performances de Manaudou, Lionel Horter n'a pas mâché ses mots : «Elle sait qu'elle n'a pas puisé. Elle était perdue au bout de 600 -700 m. Elle n'a plus l'habitude de faire une course aussi longue, alors que pendant des années elle a fait des 1500, en Coupe de France notamment et même au Championnat du monde quand il y en avait un. Elle avait ses repères. Physiquement et nerveusement, je crois qu'elle avait besoin de faire un 1500. J'aurais préféré qu'elle force un peu plus (...) Elle travaille bien mais ici, dans cette compétition, elle ne s'est pas engagée. Peut-être que c'est le contexte, la fatigue. Mais quand sur un départ Laure prend 1,50 m, c'est qu'elle n'est pas fraîche».

Pas question de bouleverser pour autant le programme d'entraînement de tous les nageurs mulhousiens : «Il ne faut pas bouger d'un iota là-dessus. On a largement le temps encore de faire ce qu'il faut à l'entraînement pour que, quand ils arrivent le jour des courses, ils soient en confiance». (avec AFP)

avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Mer 1 Oct - 23:28

Natation - FRA - Mulhouse libère Manaudou
Alors que le feuilleton concernant son futur club ne cesse d'alimenter les gazettes, Laure Manaudou peut déjà se dire que la question de son ancien club est réglée. Le club de Mulhouse, qui l'avait accueilli en janvier dernier pour préparer les JO de Pékin, est en effet prêt à la laisser libre, à condition de payer l'indemnité réglementaire de transfert de 10 000 euros.

La triple médaillée olympique en 2004 n'est en fait pas sous contrat avec le MON, mais la fédération prévoit toujours un système d'indemnités pour les meilleurs nageurs. Un contrat d'image d'un montant de 200 000 euros, qui aurait dû être signé au printemps dernier, avait été prévu avec la municipalité et la Chambre de commerce, mais il n'a jamais été officialisé. Une histoire compliquée, qui ne chagrine pas le club alsacien. La parenthèse mulhousienne est donc terminée, et Laurent Horter, le président du club, ne veut garder que le positif dans sa courte collaboration avec la championne : «C'est une bonne opération car elle ne nous a rien coûté et nous a rapporté des titres de championne de France et d'Europe. L'absence de contrat est indépendante de notre volonté».

Laurent Horter souhaite maintenant bonne chance à Manaudou, même s'il estime qu'elle doit se recentrer sur le sportif, et ne plus s'éparpiller comme elle a pu le faire : «Manaudou a besoin de définir un projet sportif. Elle ne l'a pas fait. J'ai lu qu'elle tournait un film avec Richard Berry. Ce n'est pas un projet sportif.» Il est enfin brièvement revenu sur les derniers mois : «Jusqu'en avril, elle était sur la bonne voie. Ensuite, on ne sait pas ce qui s'est passé. Mais aller à Roland Garros, voyager en jet privé, ce n'est pas bon pour une préparation». De son côté, Lionel Horter a tenu simplement à confirmer son «excellente relation avec Laure Manaudou et lui souhaite bonne chance dans son nouveau club». (Avec AFP)

avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Mer 1 Oct - 23:29

Natation - FRA - Leveaux a repris
Un jour après son copain Alain Bernard, Amaury Leveaux a repris à son tour le chemin du bassin à Muhlouse, après un mois de vacances pour digérer ses deux médailles d'argent à Pékin, sur 4x100 m et 50 m nage libre. Le sprinter entame un long cycle d'entraînement avec en tête les Mondiaux de Rome 2009 comme première étape sur la route des JO de Londres 2012.

Et le programme était déjà copieux, avec pour la première journée cinq kilomètres le matin, une heure de musculation l'après-midi, et pour la première fois un préparateur physique, avant de replonger pour une heure dans le bassin de la piscine de l'Illberg. Après un repos bien mérité passé à Méribel, dans sa famille, en Corse, à Biarritz, Leveaux a avoué que le bassin et l'entraînement lui manquaient, même s'il a forcément souffert lors de cette reprise.

Leveaux a aussi confirmé qu'il était très motivé au moment de relever d'autres défis: «Avoir été vice-champion olympique me donne envie de devenir champion olympique». Il est aussi revenu sur son aventure pékinoise, en avouant même une pointe de déception après le 50 mètres: «Je n'ai pas sauté au plafond. J'étais venu pour gagner. Quand on est vice-champion olympique, on a envie d'être champion». Il lui reste donc à travailler pour faire mieux pour la suite de sa carrière. Et pour cela, lucide, Leveaux a compris qu'il devrait changer quelques points : «A Pékin, j'ai remarqué qu'il me manque plein de trucs. En moyenne, je suis au calme vers 22h30 mais je ne me couche qu'à 1 heure du matin. Il faut que je sois au lit à 23 heures pour récupérer.»

Etre plus sérieux
Le nageur mulhousien veut donc changer sa façon de se préparer, presque sa façon d'être pour progresser encore. Et par exemple limiter les sorties: «Je ne dois pas céder devant les sollicitations d'amis. L'an passé, j'ai balayé plein de choses. Il me manque encore du sérieux. Ceux qui gagnent, comme Phelps, contrôlent tout». Sur le plan de l'entraînement, Leveaux a beaucoup discuté avec son entraîneur Lionel Horter, et sait qu'il lui faut maintenant passer par la salle de musculation, avec donc un préparateur physique spécifique.

Il vise maintenant aussi le 100 mètres, avec des ambitions: «Plein de personnes m'ont dit: tu peux faire mal sur 100. 47"2 (son record est de 47"76, ndlr) n'est pas inaccessible.» A son calendrier pour l'instant, les réunions alsaciennes de Colmar (18-19 octobre), Saverne (8-9 novembre) et Mulhouse (22-23 novembre). Lionel Horter, son entraîneur, a précisé que son nageur participerait aux championnats de France en petit bassin à Angers (5-7 décembre), puis à l'Euro en petit bassin à Rijeka (11-14 décembre Croatie), aux interclubs (20-21 décembre) et au meeting de la Réunion (27-28 décembre). (Avec AFP)

avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Mer 1 Oct - 23:30

Natation - Manaudou - Luyce vote Marseille
Pour Francis Luyce, le président de la Fédération française de natation, le constat est clair dans le feuilleton Manaudou : la nageuse n'a pas d'autres solutions que de choisir Marseille pour reprendre l'entraînement et retrouver son meilleur niveau et les sommets.

Selon lui, le Cercle des Nageurs est idéal pour la native d'Ambérieu : «Marseille est la seule solution. Manaudou peut y trouver toutes les qualités pour s'épanouir. La structure est idéale, le club est un très grand club. Laure a toutes les raisons de penser qu'elle peut trouver à Marseille les meilleures conditions». Le patron de la FFN, qui a rappelé que sa Fédération «a toujours accompagné la nageuse et qu'elle continuerait à le faire», avoue même qu'il pense que la décision est déjà prise, pour diverses raisons : «Je pense que Laure Manaudou va signer au CN Marseille. Tous les clignotants sont au vert pour qu'elle rejoigne à la fois ses amies Anne-Sophie Le Paranthoën et Esther Baron et un grand club où elle pourra avoir les moyens de retrouver des performances à la hauteur de ses qualités.»

Luyce (photo l'Equipe) a cependant estimé que Manaudou ne devrait pas reprendre sa collaboration avec Philippe Lucas, une hypothèse selon lui peu probable : «Je connais trop la mentalité du CN Marseille pour imaginer Lucas dans ce club». Claude Fauquet, le DTN, a lui refusé de commenter ses rumeurs. (Avec AFP)

avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Lun 13 Oct - 16:06

13/10/2008 12:09
Natation - Leveaux : «Je veux être quelqu'un»
«Je ne veux pas d'une notoriété pour me la raconter mais pour imposer le respect.» Amaury Leveaux n'est pas un homme ordinaire. Double médaillé d'argent à Pékin sur 50 m et 4x100 m, le Mulhousien n'est plus un nageur ordinaire. Depuis un an, il a mis en adéquation son immense potentiel avec son palmarès. A 22 ans, l'histoire ne fait que commencer. Son prochain objectif : passer sous la barre des 21 secondes sur 50 m en petit bassin.

«Amaury Leveaux, comment s'est déroulé votre reprise ?
Trois jours avant la reprise, j'avais envie. C'était très dur physiquement. J'avais pris un peu de poids. Je n'avais pas remis les pieds dans l'eau comme nageur depuis le 16 août. J'ai fait du surf, du scooter des mers, plein de trucs... J'avais donc pris de bonnes vacances. Quand c'est comme cela, c'est parfait. Repartir dans les longueurs avec des temps de départ, je me suis dit mince. J'étais à l'arrache. Les petits qui avaient repris le 1er septembre, même mon frère, me mettaient un vent. C'était dur. En fin de semaine de reprise, j'étais déjà presque à leur niveau. La semaine dernière, c'est reparti, mon corps est réhabitué. Il faut une grosse semaine et demie pour que son corps se remette dans le coup au niveau cardiaque et physique. Le mental est là. Je suis motivé. J'ai fait deuxième, je voulais gagner.

Deux médailles d'argent olympiques, c'est pas mal quand même !
C'est bien. On est trois nageurs, Hugues, Alain et moi à avoir décroché deux médailles.

Mesurez-vous l'impact de ces deux médailles ?
Je ne sais pas. Les médailles sont chez moi dans un placard sous des vêtements comme toutes mes médailles.

A l'été 2007, vous étiez sur votre canapé à manger des chips en regardant l'Open de Paris et un an après, vous avez deux médailles d'argent. Avez-vous conscience du chemin parcouru ?
C'est clair. Le jour de ma finale du 50 m, je regarde Lionel (Ndlr : Horter, son entraîneur) et je lui dis : "cela fait un an et trois jours. On a repris le 13 août. C'est passé trop vite". Il faisait super beau, c'était le premier jour où je voyais le ciel bleu à Pékin. Je lui ai dit : "Aujourd'hui, c'est notre jour. Ce n'est pas celui d'un autre. Pas celui d'Alain (Ndlr : Bernard, troisième du 50 m). C'est le mien." Après il y a cette petite erreur de reprise de nage, ce n'était que le sixième 50 m dans ma carrière de nageur. Je ne suis pas un nageur de 50 m.

Pourquoi le 50 m vous plait ?
Je suis venu au 50 m par hasard. J'ai fait un 50 m à Chalon pour essayer une combinaison et j'ai réalisé 21"88 alors que je n'étais pas prêt du tout. On sortait d'un entraînement le matin. Les gens disaient il vient de nager huit kilomètres, commentfait-il pour nager 21"88 ? Après la course, on s'est regardé avec Lionel et on s'est dit : peut-être que le 50 m, il y a quelque chose à faire. Puis il y a eu les Championnats de France avec le record d'Europe.

Le 200 m, c'est fini ?
Non, mais c'est en même temps que le 4x100 m. J'ai fait les séries pour voir un peu aux JO. Mais tout le 200 m, je pensais au 4x100 m. J'ai nagé uniquement le dernier 50 m du 200 m et je suis arrivé à me qualifier pour les demies en réalisant le 12e temps. Quand je suis arrivé pour la finale du 4x100m le matin, tous les nageurs me disent d'y aller mollo. Je leur ai répondu que j'avais déclaré forfait. Ca leur a fait plaisir. Ils se sont dit : ça y est, il est dans le relais.

Votre façon de voir le relais a beaucoup changé ?
J'ai changé ma façon de penser. J'ai évolué. C'est un tout. C'est l'environnement à Mulhouse, mon investissement l'année dernière.

La venue de Laure Manaudou vous a peut-être fait du bien ?
Cela a fait du bien à tout le monde. On a pu comparer.

Le fait que Lionel Horter s'occupe beaucoup d'elle vous a-t-il donné envie de lui prouver des choses ?
J'étais plutôt blasé. C'était de la colère. Je devais être autonome. A plusieurs reprises, j'ai eu envie de sortir de l'eau et de partir. Lionel le sait. Mais cela a donné deux médailles. Je sais aujourd'hui qu'au bord du bassin, c'est entraîneur-entraîné, c'est un métier. On est huit heures par jour dans la piscine. En dehors, je le considère comme un père. J'ai pris conscience de cette différence cette année.

Lionel Horter est une personne très importante dans votre vie.
C'est lui qui m'a fait devenir propriétaire. Il m'aide. Il m'a hébergé, il m'a pris sous son toit. Il aurait pu me mettre dans un truc d'étudiants comme tous les nageurs. Il m'a fait venir cher lui. Ses filles sont comme mes soeurs.

Vous avez une image qui ne correspond pas forcément à ce que vous êtes. Vous êtes un nageur très sensible.
Je suis comme ça. Quand j'étais petit, il y a eu des problèmes avec mon père et ma mère. J'ai connu une enfance pas facile. Ma mère trimait pour rembourser les crédits de mon père, parti en Suisse. Je foutais rien à l'école, je n'avais plus envie. Pas à cause de cela. Mais il n'y avait plus ma mère, je ne me sentais pas forcé de faire quoi que ce soit. La natation m'a permis de devenir quelqu'un. Si je n'avais pas la natation, je ne sais pas qui je serais.

Aujourd'hui, on a l'impression que vous savez qui vous êtes.
Pas encore vraiment. Je sais ce que je veux et d'où je viens.

Que voulez-vous ?
Entre autres, je veux être champion olympique, champion du monde, champion d'Europe. La natation, c'est ma vie pour le moment. Plus tard, je ne sais pas si la natation sera toujours ma vie. Mais je veux être quelqu'un. Si on me croise dans la rue, j'ai envie qu'on dise : "lui, il a fait ça, respect". Je ne veux pas d'une notoriété pour me la raconter mais pour imposer le respect.

Quel est votre prochain objectif ?
Moins de 21 secondes au 50 m en petit bain. Je ne vais pas dire : je vais être champion d'Europe. J'ai envie, je ne le cache pas. Mais j'aimerais bien faire moins de 21 secondes. C'est faisable. Moins de 21 secondes, cela commence à parler et je m'en sens capable. Je suis nouveau sur la distance. J'ai des coulées qui ne sont pas dégueulasses... Il me manque juste le virage en petit bain, j'ai juste à prend mon temps là-dessus. J'y pense. C'est de la répétition, si je le fais bien à l'entraînement, je le ferai bien en compétition. Je m'applique chaque jour davantage. Je fais du 50, 100, 200, 400, j'ai les quatre barrières symboliques. Je suis peut-être le seul dans le monde. Si je peux faire évoluer mon sport, pourquoi pas. Mais je ne prends pas pour un Michael Phelps.

Si Phelps vient sur le 100 m, cela peut être une motivation ?
Ce n'est pas lui le favori pour le moment, c'est Bernard et Sullivan.

Aux championnats du monde à Rome, vous avez envie d'aller chercher le record du monde du 4x100 m.
Un titre de champions du monde déjà et une revanche. Il y a 1-0 pour les Etats-Unis.

Allez-vous être différent sur le plot ?
A Pékin, cela s'est vu. J'étais bien, j'étais heureux. Là maintenant, je suis heureux. Je suis bien dans ma peau, tout doit donc bien aller.»


avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Mer 15 Oct - 14:20

Natation - GB - Doug Frost en renfort
La Grande Bretagne prépare déjà activement les Jeux Olympiques de Londres en 2012. La fédération de natation a en effet recruté Doug Frost, l'ancien entraîneur de Ian Thorpe, pour s'occuper du centre d'entraînement de Stirling en Ecosse. Avec le prodige australien, Frost a remporté trois titres olympiques et battu treize records du monde.

«J'ai formé certains des plus grands nageurs australiens de l'histoire mais on ne me propose pas de projet assez intéressant, peut-être est-ce une question d'argent», a confié Frost.



avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Ven 17 Oct - 23:52

17/10/2008 21:10
Natation - CM (p. bassin) - MPM de Mellouli à Durban
Le Tunisien Oussama Mellouli a brillé vendredi en finale du 400 m 4 nages lors de la 1e journée de la deuxième étape de la Coupe du monde en petit bassin à Durban. Le champion olympique du 1 500 m nage libre a prouvé sa polyvalence en signant le meilleur chrono de l'année (4'08''84). Le nageur de 24 ans, médaillé de bronze aux Mondiaux 2003 et 2005 en grand bassin sur la distance, a amélioré de près de 9 secondes son temps établi lors de sa victoire la semaine dernière à Belo Horizonte (Brésil).

Sur les autres courses de l'épreuve, dont le plateau est peu relevé, les Sud-Africains ont trusté les podiums à l'image de Darian Townsend qui a remporté le 100 m nage libre en 47''24 - son meilleur temps depuis 5 ans - devant le Suédois Stefan Nystrand (47''51).

Résultats de la 1re journée :

HOMMES
100 m nage libre
1. Darian Townsend (AFS) 47''24
2. Stefan Nystrand (SUE) 47''51
3. Wesley Gilchrist (AFS) 48''59

400 m nage libre
1. Oussama Mellouli (TUN) 3'42''32
2. Jay-Cee Thompson (AFS) 3'48''05
3. Riaan Schoeman (AFS) 3'48''62

50 m brasse
1. Cameron van der Burgh (AFS) 26''45
2. Christian Sprenger (AUS) 26''74
3. Felipe Lima (BRE) 26''99

200 m brasse
1. Christian Sprenger (AUS) 2'06''07
2. William Diering (AFS) 2'06''78
3. Igor Borski (UKR) 2'09''01

100 m dos
1. Randall Ball (USA) 50''88
2. Peter Marshall (USA) 52''02
3. Garth Tune (AFS) 53''04

50 m papillon
1. Neil Watson (AFS) 23''81
2. Garth Tune (AFS) 23''82
3. George Du Rand (AFS) 23''91

200 m papillon
1. Sebastien Rosseau (AFS) 1'55''73
2. Simon Sjodin (SUE) 1'55''74
3. George du Rand (AFS) 1'56''94

100 m quatre nages
1. Darian Townsend (AFS) 53''37
2. Oussama Mellouli (TUN) 53''90
3. Cameron van der Burgh (AFS) 53''96

400 m quatre nages
1. Oussama Mellouli (TUN) 4'08''84
2. Riaan Schoeman (AFS) 4'09''07
3. Jay-Cee Thompson (AFS) 4'18''12

FEMMES
50 m nage libre
1. Therese Alshammar (SUE) 24''46
2. Marike Guehrer (AUS) 24''79
3. Josefin Lillhage (SUE) 24''98

200 m nage libre
1. Josefin Lillhage (SUE) 1'55''91
2. Melissa Ingram (NZL) 1'56''52
3. Melissa Corfe (AFS) 1'58''45

800 m nage libre
1. Kathryn Mekliam (AFS) 8'42''50
2. Melissa Corfe (AFS) 8'48''58
3. Alison-Jayne Logan (AFS) 8'54''39

100 m brasse
1. Suzaan van Biljon (AFS) 1'08''77
2. Courtnay Mower (AFS) 1'09''61
3. Jeanie Du Toit (AFS) 1'10''85

50 m dos
1. Fabiola Molina (BRE) 27''39
2. Sophie Erdington (AUS) 27''69
3. Chanele van Wyk (AFS) 28''20

200 m dos
1. Melissa Ingram (NZL) 2'04''98
2. Melissa Corfe (AFS) 2'07''17
3. Jessica Pengelly (AFS) 2'09''60

100 m papillon
1. Marieke Gueher (AUS) 57''03
2. Mandy Loots (AFS) 58''81
3. Chanele van Wyk (AFS) 1'00''18

200 m quatre nages
1. Kathryn Mekliam (AFS) 2'10''09
2. Jessica Pengelly (AFS) 2'11''27
avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Ven 7 Nov - 23:56

07/11/2008 17:36
Natation - FFN - Luyce en route vers un 5e mandat
Seul candidat à sa propre succession, Francis Luyce devrait logiquement être reconduit dans ses fonctions de président de la Fédération française de natation, samedi lors de son assemblée élective. Il s'agirait alors du cinquième mandat de Francis Luyce, 61 ans
avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Lun 10 Nov - 12:19

10/11/2008 10:07
Natation - AUS - Jones zappe les Mondiaux, pas 2012
Tout d'abord, une année sabbatique. C'est ainsi que Leisel Jones (Photo L'Equipe) compte transformer l'année 2009 pour ensuite se donner plus de chances de participer aux Jeux Olympiques de 2012. L'Australienne championne olympique de brasse ratera donc les Championnats du monde qui se disputeront à Rome la saison prochaine. Elle comptait dans un premier temps mettre un terme définitif à sa carrière après ses deux médailles d'or acquises à Pékin avant de se raviser et de poursuivre, si possible jusqu'à Londres.

Agée de 23 ans, Leisel Jones compte donc tout d'abord faire une pause et se priver de grandes compétitions après presque dix ans de carrière sur la scène internationale. Elle continuera toutefois de s'entraîner et participera à de petites épreuves. «Je ne ferai pas les Mondiaux de l'an prochain mais je participerai à davantage de courses internationales, plus que si j'avais prévu de nager aux Mondiaux, a expliqué la championne lundi. Même si je manque l'événement majeur de l'année, je ferai davantage de meetings, plus que je n'en ai jamais fait.» Dans l'esprit de la nageuse, son premier grand rendez-vous aura lieu à Delhi en 2010 avec les jeux du Commonwealth : «Si je nage bien à ce moment-là, alors je choisirai. Il ne me restera que deux ans à attendre.»

avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Mar 11 Nov - 23:07

11/11/2008 19:56
Natation - CM (pb) - RM pour Van der Burgh
Le Sud-Africain Cameron Van der Burgh a établi une nouvelle marque mondiale sur 50m brasse en 25''94 mardi soir à Stockholm lors de la Coupe du monde en petit bassin. Il détenait déjà le précédent record (26''08).
Natation - CM (pb) - RM du 100m dos pour Marshall
L'Américain Peter Marshall a battu le record du monde du 100m dos en 49''94 (contre 49''99 par son compatriote Ryan Lochte).
Natation - CM (pb) - Alain Bernard 3e du 100m
Alain Bernard a terminé troisième de la finale du 100m lors de l'étape de Coupe du monde en petit bassin de Stockholm mardi soir. Le champion olympique de Pékin a bouclé sa course en 47''04, derrière le Suédois Stefan Nystrand (46''03) et le Sud-Africain Lyndon Ferns (47''02).

Bernard, qui effectuait sa rentrée lors de cette épreuve, a réalisé un départ moyen. Il n'a ensuite jamais été en mesure d'inquiéter Nystrand, leader depuis le début de la course, et a finalement arraché sa troisième place dans les derniers mètres. Frédérick Bousquet, l'autre Français engagé dans cette finale, a pris la huitième place (47''98).

Mardi matin en séries, Alain Bernard avait nagé en 47''83, soit le septième temps. Il avait été devancé par Bousquet (47''65), alors que Nystrand avait déjà appuyé sur l'accélérateur (47''02).

« C'était vraiment dur, a confié le vainqueur du 100m de Pékin. Ce matin, ce n'était pas facile. Je n'avais rien maîtrisé du tout, comme ce soir. Je n'ai rien maîtrisé. Seulement, j'ai trouvé la hargne pour m'arracher à la fin. Une troisième place, c'est toujours encourageant mais c'est le temps que je retiens (47''04). J'ai vu que Nystrand était déjà à un niveau au-dessus et, derrière, c'était assez ouvert. Pour une première course, 47''0, ça me rassure quand même parce que j'étais pas trop rassuré. »

avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Chichi le Sam 15 Nov - 23:01

15/11/2008 20:50
Natation - Saint-Dizier - RF pour Duyet
La Française Diane Bui Duyet a, samedi lors de la réunion de Saint-Dizier, amélioré son record de France en petit bassin du 50 m papillon avec un chrono de 25''57. Sa précédente marque était de 25''76, un temps réalisé le 12 novembre dernier à Stockholm
Natation - Saint-Dizier - RF pour Bousquet
Frédérick Bousquet a battu son record de France du 50 m papillon en petit bassin avec un temps de 22''96, samedi lors de la réunion de Saint-Dizier. Sa précédente marque, réalisée le 11 novembre dernier à Stockholm, était de 23''06
15/11/2008 19:56
Natation - Lucas optimiste pour Manaudou
Philippe Lucas, qui n'a pas toujours été tendre dans ses propos en ce qui concerne son ancienne protégée Laure Manaudou, a estimé que la nageuse était désormais dans d'excellentes dispositions afin de revenir au plus haut niveau. En marge de la réunion de Saint-Dizier, où Manaudou effectue son retour en compétition, Lucas a livré ses impressions. «Je pense que ce sera une bonne année pour elle, une année plus facile. Elle ne peut que rebondir. Elle a envie, et à Marseille, il font du bon boulot» a ainsi confié Lucas, ravi de voir une «Manaudou heureuse» après avoir «grandi, mûri, pris les choses en mains comme lors de sa conférence de presse vendredi».

Celui quii était à ses côtés lors de son titre olympique en 2004 et de ses trois couronnes mondiales a également affirmé que l'angoisse avait eu raison du talent à Pékin. «Elle était très angoissée à Pékin car elle était la meilleure nageuse au monde et elle devait nager.» Pour l'entraîneur de Canet-en-Roussillon, Manaudou va vivre «une année plus simple, car il n'y a pas une très grande échéance.» Sur les premières courses de Manaudou, Lucas n'a regardé que le 50 m dos. «C'est la même nageuse, elle a toujours les mêmes qualités, la même vitesse de bras, la même explosivité.» Concernant les impasses que Manaudou envisage de faire sur les Championnats de France puis d'Europe en petit bassin en décembre, Lucas a aussi donné son avis. «Qu'elle ne fasse pas les Europe, ce n'est pas bien grave. Les France, c'est un choix personnel.» (Avec AFP)



15/11/2008 17:12
Natation - Saint-Dizier - Barnier serein
Romain Barnier, qui entraîne désormais Laure Manaudou, s'est confié samedi en marge de la réunion de Saint-Dizier sur ses premières semaines auprès de la nageuse. Cette première compétition vécue à deux lui a démontré que le travail entrepris avait été assimilé par son élève. Maisl il est bien conscient que la route est encore longue.

«Que pensez-vous de la performance de Laure sur 200 m dos (2'07''02) ?
C'est bien. Cela fait un mois et demi qu'on parle de sa première compétition. Je l'ai sentie un peu stressée hier (vendredi). Je l'ai vue après avoir retrouvé des repères chronométriques, et j'ai retrouvé la Laure de l'entraînement dans un contexte plus détendu. C'est cet aspect qui va la faire nager vite.

Etes-vous rassuré ?
Etre rassuré ne servirait à rien. Il y a une longue période qui s'ouvre. Ce qui me rassure, c'est qu'il n'y ait pas de blessure, que ce que nous mettons en place soit bien compris. Ce qu'elle a fait, c'est sur son talent personnel, pas sur le travail. On le sait, elle le sait. C'est bien pour l'athlète de se dire que le talent est là. C'est la première base et on va monter à partir de là.

Etait-il important que Manaudou reprenne la compétition maintenant ?
On sait que Laure s'exprime mieux en compétition qu'à l'entraînement. Le but ultime de la natation, c'est de se sublimer en compétition. Si on enlève ce moment où l'on apprend à se sublimer, je ne trouve plus de sens dans ce que je fais.

N'est-il pas dommage qu'elle décide de ne pas disputer les Championnats de France et d'Europe en petit bassin ?
Aujourd'hui, je ne me pose pas la question. Je suis concentré sur ce week-end. C'est le premier et il y a une loupe médiatique (...). Moi je n'ai jamais dit qu'elle n'y serait pas (à ces compétitions). Je n'aime pas m'enfermer dans un choix. J'aime garder toutes les options et en dévoiler le moins possible. J'ai mes idées. Je veux que les athlètes fassent des choses qu'ils ont envie de faire.

L'important actuellement est-il hors ou dans l'eau ?
Le plus important est l'avant-course, l'après-course et tout ce qu'on fait auprès des athlètes pour que le lien se solidifie. Je sais que Philippe Lucas (ex-entraîneur de Manaudou) a travaillé comme ça. Moi, c'est aussi ma méthode. Je juge la réussite avec un athlète sur la relation. Il y a des moments où il faut pouvoir dire certaines choses. Mais il faut avoir créé un lien très fort pour que les choses dites soient prises de manière positive.

Laure Manaudou est-elle facile à gérer ?
Pour l'instant c'est relativement facile. Mais c'est comme un voyage de noces. On vient de démarrer. On ne se connaît pas encore et il y a des choses que nous ne nous autorisons pas. Si ça reste comme ça, ce sera très bien.

Manaudou est-elle simple à apprivoiser ?
Je ne l'espère pas ! Si elle est facile à apprivoiser, elle ne redeviendra pas championne olympique.

Peut-elle revenir à son niveau ?
Je ne fonctionne pas comme ça. Je m'engage d'abord par conscience professionnelle et un jour cette conscience s'enlève et cela devient un acharnement, une passion. Aujourd'hui, on n'a pas encore construit ce lien-là.

Trouvez-vous au moins qu'elle a envie ?
Forcément il y a de l'envie. Elle est à tous les entraînements. Elle effectue 25 heures à 30 heures de travail par semaine. Si elle n'avait pas envie, elle trouverait des subterfuges. C'est vrai, tout est compliqué pour elle, mais on va faire le mieux possible.» (AFP)

avatar
Chichi
Admin

Messages : 2007
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 51
Localisation : Ici avec vous

Voir le profil de l'utilisateur http://natano94.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'EQUIPE (articles)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum